Déficit Foncier

Déficit Foncier 

 

Il s’agit des revenus issus du solde des gains et des charges liées à la détention d’un bien immobilier. Le déficit foncier d’une année est déductible :
1 - du revenu global, dans la limite annuelle de 10 700 €, pour la fraction qui résulte des dépenses autres que les intérêts d’emprunts.
2 - des revenus fonciers des 10 années suivantes, s’il excède 10 700 € ou résulte des intérêts d’emprunts. 
 

Les conditions légales du déficit foncier



L’imputation des déficits fonciers sur les revenus globaux concerne l’ensemble des investisseurs ayant des revenus fonciers et qui souhaite rénover leur patrimoine pierre tout en bénéficiant d’allégements fiscaux.