Actualités

Bonne nouvelle pour les familles ! L’allocation de rentrée scolaire a été augmentée de 1 % cette année. Comment la toucher ? La première condition à remplir pour bénéficier de l'ARS est d'avoir au moins un enfant âgé entre 6 à 18 ans. Pour 2018, l'enfant doit donc être né entre le 16 septembre 2000 et le 31 décembre 2012 inclus. L'enfant doit par ailleurs être inscrit dans un établissement public ou privé, ou un organisme d'enseignement à distance comme le Centre national d'enseignement à distance (Cned), pour la rentrée scolaire 2018.
Les autres conditions pour prétendre à l'ARS concernent les revenus du foyer. Les ressources du ménage ne doivent pas dépasser un certain plafond, qui est fonction du nombre d'enfants. Pour la rentrée 2018, c'est le revenu net catégoriel de l'année 2016 qui sert de référence (le revenu net catégoriel correspond aux revenus imposables diminués des charges et abattements fiscaux).
Le montant de l’ARS varie en trois paliers suivant l'âge des enfants. 367,73 euros sont alloués pour un enfant âgé entre 6 et 10 ans. C'est 388,20 euros pour les 11 à 14 ans. Les familles d'adolescents reçoivent davantage : 401,46 euros pour les 15-18 ans.

 

Des allocations en hausse pour faire face à un coût de la rentrée scolaire en baisse de presque 3 % selon la CSF (confédération syndicale des familles).
Si le budget global à la rentrée baisse pour les familles, cela n’est pas vrai pour toutes les classes. En primaire et principalement au CP, le coût de la scolarité augmente significativement. Le budget de la rentrée au CP est passé de 149,76 € en moyenne en 2017 à 165,70 € en 2018. En cours moyen, il augmente légèrement, passant de 193,61 € en 2017 à 194,62 € en 2018. Cette augmentation est principalement due à deux postes de dépenses : le sport et les fournitures.
Au CP, cette augmentation est de 15,20 € pour les fournitures et de 6,60 € pour l’équipement sportif.