Actualités

Dans le cas où vous auriez tendance à dépasser votre découvert autorisé chaque mois, sachez que vous n’êtes pas seul dans cette situation. En effet, bon nombre de personnes apprécient le fait de pouvoir dépenser plus ce que dont ils disposent sur leur compte bancaire. Toutefois, se retrouver dans le rouge peut rapidement coûter une petite fortune. En effet, les banques facturent ces découverts à prix d’or. Selon le comparateur, les frais liés au dépassement du découvert varient mais peuvent atteindre en moyenne 320 euros chaque année. Si ce chiffre est stable, il n’en est pas moins exorbitant au bout d’un moment. Il s’agit notamment de commissions d'intervention. Ces dernières sont plafonnées à 8 euros chacune et à 80 euros par mois, selon les informations obtenues à Panorabanques.
Les chiffres concernant les découverts bancaires en France parlent d’eux-mêmes : 24% des clients ont chaque mois l’habitude de dépasser leur découvert autorisé. Et 60 %, soit plus de la moitié des Français, l’ont déjà dépassé au moins une fois dans l’année. Et cela ne concerne pas uniquement les clients en difficulté financière. En effet, les clients plus aisés qui effectuent chaque mois un dépôt de plus de 3000 euros sur leur compte ont recours à ce service au moins une fois dans l’année. Aujourd’hui, le Gouvernement a décidé d’agir, en mettant en place un plafonnement de ces frais pour les clients les plus vulnérables. Ce plafonnement sera d’ailleurs inscrit dans les actions du plan pauvreté.