Actualités

Du fait de l'instauration du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu en 2019, le crédit d'impôt spécifique visant à neutraliser l'imposition des revenus habituels perçus en 2018, rend impossible la déductibilité des rachats de trimestres d'assurance vieillesse et des versements effectués cette année-là sur les produits d'épargne retraite (type PERP). Seule la perception en 2018 de revenus qualifiés d'exceptionnels peut permettre la déductibilité de ces sommes.

Pour parer à ce problème, les assurés désirant racheter des trimestres pour améliorer leur retraite vont bénéficier d'un délai exceptionnel de paiement qui expirera le 31 mars 2019. La CNAV, après accord des ministères de la santé et des comptes publics, a effectivement confirmé que les devis établis en 2018 resteront valables jusqu'à cette date.